O'Babeltut

Double Bill – Hip Hop (COMPLET-liste d’attente)

| Classé dans

CE SPECTACLE EST COMPLET, vous pouvez vous inscrire en liste d’attente avec un chèque séparé (les désistements sont fréquents).

DOUBLE BILL
Kader Attou / Centre chorég. national de La Rochelle
Jann Gallois / Compagnie Burn Out

à partir de 12 ans

Kader Attou, figure majeure de la danse française, et Jann Gallois, jeune chorégraphe très prometteuse, créent un programme de deux pièces courtes pour cinq danseurs japonais qui prendra la forme d’un « Double Bill » hip hop qui devrait nous étonner.

Pour Kader Attou, déjà attiré par les arts du cirque, c’est l ‘occasion d’explorer la singularité des ces interprètes dont les modes de pensée et les mouvements sont issus des arts martiaux, de la méditation et des mangas.

Jann Gallois, elle, s’interroge : Comment trouver un sens dans un monde irraisonné comme celui d’aujourd’hui, où l’on semble de plus en plus marcher sur la tête ? Dans une véritable performance physique et technique, la chorégraphe veut renverser les sens et engager les corps des cinq danseurs issus du B-boying (Break dance) nippon à ne plus poser le pied au sol ! Elle développe une recherche d’écriture autour du mouvement phare de la danse hip hop, le Head Spin (littéralement « tour sur la tête »).

Le mot du Babel
Nous avions beaucoup apprécié la créativité de Kader Attou lors de précédentes sorties des Transports Culturels (Petites histoires.com en dec 2015) et avons hâte de découvrir celle de Jann Gallois. Cette fois-ci, tout comme la Scène nationale d’Albi «  Parions qu’une belle inventivité et une superbe énergie insufflent ces deux pièces et que celles-ci soient un espace de transition et d’unisson entre deux mondes très contrastés. »

par obabeltut | tags : | 0

Quartett (COMPLET-liste d’attente)

| Classé dans

CE SPECTACLE EST COMPLET, vous pouvez vous inscrire en liste d’attente avec un chèque séparé (les désistements sont fréquents).

QUARTETT
Texte de Heiner Müller, mis en scène par le Tg STAN et la compagnie Rosas

spectacle surtitré en français

Cette pièce d’Heiner Müller est inspirée des Liaisons Dangereuses de Choderlos de Laclos. Comme les autres oeuvres de ce dramaturge allemand engagé, qui avait choisi de rester en RDA après la chute du mur malgré la censure, Quartett rencontra beaucoup de succès et de nombreuses mises en scène (par Bob Wilson et Patrice Chéreau notamment) et autres lectures (par Jeanne Moreau et Sami Frey).

C’est en 1999, que le tg STAN et Rosas (compagnie d’Anne Teresa de Keersmaeker) en inventaient une bouleversante version de théâtre dansé. Elle fut créée par la danseuse et actrice Cynthia Loemij, Frank Vercruyssen, Jolente et Anne Teresa de Keersmaeker.  Ils choisissent d’y revenir aujourd’hui, presque vingt ans plus tard.
Comment, encore, faire vivre cet impitoyable huis-clos qui est aussi une méditation sur l’effondrement du monde et sur le temps ?

Dans le décor planté par Heiner Müller d’hier à aujourd’hui, « un salon d’avant la Révolution française / un bunker d’après la troisième guerre mondiale », la guerre est un état perpétuel. Vieux ou jeunes amants, l’homme et la femme se blessent cruellement, s’affectent sexuellement par les sentiments. Sublimes, ils jouent, encore et toujours, à un jeu d’échecs mortel au bord du néant.

Le mot du Babel
On se délecte d’avance des mots de Müller dans la bouche de ces acteurs et danseurs si particuliers. Et, pour nous, pas de saison des Transports Culturels sans le Tg STAN !

par obabeltut | tags : | 0

Gravité (COMPLET-liste d’attente)

| Classé dans

CE SPECTACLE EST COMPLET, vous pouvez vous inscrire en liste d’attente avec un chèque séparé

GRAVITE
Ballet d’Angelin Preljocaj,
Centre National Chorégraphique d’Aix en Provence

La gravitation est un sujet sur mesure pour Angelin Preljocaj !
Depuis toujours, les corps, leurs trajectoires et leur attraction sont au coeur de ses élégances. Il lance ici un nouveau défi à sa propre danse, au gré de notre système planétaire.

Le célèbre chorégraphe passe avec génie du récit merveilleux aux sources mêmes de l’abstraction. Mais quel que soit le style, jamais la danse ne peut se soustraire aux questions de vitesse et de masse corporelle. Gravité explore la théorie fondamentale de la gravitation universelle par le simple langage des corps et embarque les danseurs dans une odyssée charnelle au travers de l’histoire musicale. De Boulez à Ligeti en passant par Grisey, Bach ou Chostakovich, à chaque degré de gravité correspond une oeuvre. Quand Preljocaj rencontre Einstein et Newton, la danse déplace son centre de gravité !

Le mot du Babel
Une belle occasion de découvrir ou redécouvrir la danse d’Angelin Preljocaj ! Une danse qui se caractérise par une forte base de techniques classiques, car il vient bien du monde de l’opéra, associées au langage contemporain fait de lyrisme teinté d’une forte sensualité.

par obabeltut | tags : | 0