O'Babeltut

Peter Pan T’es Mort (BUS)

| Classé dans

départ du Bus de St-Antonin à 16h30


PETER PAN T’ES MORT

Compagnie Monotremata

tout public à partir de 6 ans

Peter Pan T’es Mort, c’est le récit électrisant d’une famille assez banale et, pourtant, que la vie amène à traverser les épreuves de l’absence et du secret. C’est l’émergence de l’adolescence, avec toutes les émotions qui y sont liées, avec toute sa drôlerie et l’inventivité qui lui sont propres. Résolument circassienne, cette pièce écrite à quatre mains jouera avec les codes du cinéma pour épouser un scénario haletant. Grâce à une interprétation brute, un traitement acrobatique et des registres allant de l’abstraction à l’autodérision, il s’agit de composer une fantaisie à entrées multiples autour de la mort, de la famille et de l’adolescence. Entre bande originale interprétée en direct aux couleurs rock-électro et scénographie de précision, c’est tout l’immeuble où se déroule la narration qui se teinte de couleurs vives, poignantes et entraînantes.

Le mot du Babel
L’automne sera circassien ou ne sera pas cette année !!
Ce spectacle, proposé par
une jeune compagnie installée à Mazamet, est une fresque familiale mélant cirque et théatre, pleine d’émotion et teintée de surréalisme. Une surprise qui donne envie d’y aller tous ensemble.

par obabeltut | tags : | 0

Pic (BUS)

| Classé dans

départ du bus de St-Antonin à 18h

LE TARIF REDUIT PASSE A 10€ POUR LES – 26 ANS !


PIC

Surnatural Orchestra et Cirque Inextrémiste

tout public à partir de 7 ans

Des retrouvailles explosives sous chapiteau entre le Surnatural Orchestra et le Cirque Inextrémiste ! Ils y joueront un spectacle en trois dimensions, au plus près du public. Pic vise à mettre en doute nos perceptions autant que nos certitudes… La musique n’est pas là au service des scènes de cirque, elle en construit le sens et l’émotion. Par leur douceur et leur merveilleux, les «ultralégers» volants (avions de balsa, jonglages de plumes…) amènent un silence de méditation, contrechamps aux scènes évoquant la puissance du collectif, l’effort démesuré de la résistance physique et la dérisoire lucidité du clown. Une fenêtre poétique-utopique ouverte sur notre avenir commun.
Un débordement bienvenu, un carnaval sous la pluie !

Le mot du Babel
Pourquoi le nier le Babel a gardé son âme d’enfant et cette année c’est Pic qui va la combler.
Cette union entre cirque et musique, poétique et rockambolesque, bien loin de l’écuyère en tutu et du fauve piteux sur son tabouret, mérite notre enthousiasme, sans réserve !

 

 

par obabeltut | tags : | 0